C’est avec une régularité de métronome imposée par la présence en bourse qu’Apple communique ses résultats chaque trimestre. Cette nuit, c’était le troisième trimestre 2014 qui était l’occasion d’en savoir plus sur les tendances des ventes. Que ce soit concernant l’IPHONE, l’IPAD ou les Mac, mais aussi les acquisitions et autres informations livrées à cette occasion, voici un récapitulatif de ce qu’il faut retenir d’un trimestre qui précède le plus important de l’année, celui des sorties de nouveaux produits (IPHONE, IPAD) et des ventes de noël. C’est parti pour quelques chiffres, mais pas trop, promis : Principaux chiffres Avant de rentrer dans le détail des évolutions par gamme de produit, voici les classique Chiffre d’affaire, bénéfices, etc … Le chiffre d’affaire du trimestre s’élève à 42,1 milliards de dollars pour un bénéfice net de 8,5 milliards. Une nette croissance si l’on compare à l’an dernier, sur la même période pour laquelle le CA s’affichait à 37,5 milliards de dollars et le bénéfice à 7,5 milliards. Ce trimestre, la marge brute est de 38 % contre 37 % l’an dernier. Un chiffre qui doit faire rêver l’intégralité des concurrents du domaine de la hi-tech Les ventes par produit En terme de segmentation du revenu et des ventes, Apple a partagé des chiffres qui montrent une santé insolente pour l’IPHONE, mais aussi pour la gamme d’ordinateurs Mac, affichant par contre une tendance négative qui se confirme sur les tablettes IPAD, dans un contexte de ralentissement de la croissance du secteur des tablettes. 39,2 millions d’IPHONE ont trouvé des poches pour les accueillir ce trimestre. Sur un an cela fait 169,2 millions d’IPHONE vendu, à comparer aux 150 millions de l’année précédente 12.3 millions d’IPAD ont été commercialisés, c’est moins que l’an dernier à la même époque. L’IPAD reste néanmoins détenteur de chiffres records pour Apple et Tim Cook est confiant sur le marché qui ne serait pas saturé selon son analyse. vente de 5,5 millions de Macs au dernier trimestre : en croissance dans un marché en contraction. Résultat : cela offresa meilleure part de marché aux Mac face au reste des PC depuis … 1995 ! et pour l’iPod, 2,6 millions d’unités ont été commercialisées Cela donne la répartition suivante pour les revenus : Et voici l’évolution trimestre par trimestre : En terme d’unités vendues : Mais encore ? Lors de la conférence qui a suivi l’annonce formelle des chiffres, les dirigeants d’Apple reviennent sur un certain nombre de sujets. Parmi ceux-ci, le lancement et le succès de l’IPHONE 6 ont été évoqués. Tim Cook a ainsi abondamment expliqué que la demande en IPHONE 6 et l’IPHONE 6 Plus est largement supérieure à la capacité de production d’Apple. Tous les modèles fabriqués sont vendus et ceci pourrait durer encore plusieurs semaines, peut-être même jusqu’aux fêtes de fin d’année. Cela confirme les informations partagées lors de la conférence IPAD de la semaine dernière ou le lancement de l’IPHONE 6:6 Plus a été présenté comme le meilleur démarrage d’IPHONE jamais connu chez Apple. Autre sujet sur lequel Apple est toujours avare en détails, les acquisitions ! Sur les 12 derniers mois, Apple a acquis 20 sociétés, de taille plus ou moins importante, celle de Beats étant la plus significative, d’autres restant encore inconnues . Pour en savoir plus : la conférence est retranscrite ici (en anglais) source, source et Source Suivez l’actualité iPhon.fr Suivez nous sur Twitter Devenez fan sur Facebook Abonnez vous au fil RSS Vous aimez ? Partagez !

Source: IPhon

Comments are closed.