On avait évoqué Snapchat, la dernière appli sociale au déploiement ultra rapide il y a quelques mois dans cet article. Alors que ce réseau d’échanges est basé sur l’évanescence des photos transmises, on relevait déjà la possibilité de récupérer lesdites photos pour les conserver. Mais le réseau, depuis approché par Facebook et Google pour un rachat à coup de milliards de dollars, démarre l’année avec une bien mauvaise nouvelle. Ainsi, hier au soir, un hacker a souhaité montrer que certaines données du réseau n’étaient pas assez sécurisées : Pour cela, il a tout simplement récupéré et mis à disposition une base de donnée de 4,6 millions de numéros de téléphones mobiles avec le pseudo de l’utilisateur utilisé sur Snapchat. Alors, pas d’affolement, les numéros concernés sont tous US, ils sont également légèrement altérés (deux derniers chiffres masqués) mais ils ont été vérifiés, il s’agit bien de véritables données. La faille utilisée pour récupérer ces données aurait depuis été fermée par Snapchat. Le site qui propose ces données "SnapchatDB" est actuellement inaccessible (probablement trop sollicité par les requêtes de téléchargement d’utilisateurs inquiets). Il est néanmoins possible de vérifier si son pseudo est contenu dans le fichier via un autre service mis en place ici. La démonstration est parlante et doit servir d’avertissement à Snapchat et aux application qui manipulent des millions de profils … Il n’en aurait pas fallu beaucoup pour qu’un pirate s’empare de ces données à des fins de spam ou autres besoins moins éducatifs … Après les révélations sur la NSA et l’IPHONE notamment hier, la confiance dans le numérique va devoir se rebâtir en 2014 … Mais c’est loin d’être gagné. Et pour les curieux qui n’ont peur de rien et n’ont pas installé l’appli, elle est ici : L’application Snapchat est disponible ici Suivez l’actualité iPhon.fr Devenez fan sur Facebook Suivez nous sur Twitter Abonnez vous au fil RSS Vous aimez ? Partagez ! Browser not compatible with iframes

Source: Bonne année SnapChat … Des millions de numéros de mobile et pseudos dévoilés sur le net – IPhon

Comments are closed.